AMICALE DES HOUILLÈRES DE 2000 À 2006

Plaque commémorative

Élection d'un nouveau comité(09-11-2000): Compte rendu d'Yvan Rantic --- Nouveau comité à l'Amicale des Houillères La crainte de voir disparaitre l'amicale des Houillères de Ronchamp s'est estompée avec la construction d'un nouveau bureau directeur épaulé par un comité rajeuni. Joseph Ogor et Jean Wyrwas, les deux piliers de cette association créée en 1976 par le docteur Maulini, avaient annoncé leur départ au cours de la fête de la Sainte-Barbe en raison de leur âge. Finalement, l'adhésion des descendants de «gueules noires» et d'amis soucieux de voir l'amicale perdurer ne pouvait que satisfaire ces deux responsables, soucieux de l'avenir de cette association. Président sortant, Joseph Ogor a dirigé, à la salle de l'Office du tourisme, avec son habituelle faconde, la réunion de « constitution du conseil d'administration ». Non sans une pensée aux familles dans la peine, après la disparition de quatre adhérents, Mmes Tretel, Richard, Mutel et M. Euyrard, ce qui porte à 13 le nombre des décès enregistrés en 1999, et 25 depuis deux ans. A l'amicale, le temps fait son œuvre ! Le vide s'est accentué au comité avec le départ de Jacques Jeanney, où il ne reste plus que six membres de la précédente équipe.

Une relève dynamique --- Les appels ont été perçus puisque Robert Caritey, sollicité depuis quelques mois et après mures réflexions, s'est porté candidat à la présidence, «par amitié» pour les anciens mineurs. A l'image de Georges Taiclet qui assurera les fonctions de secrétaire comme l'avait fait avant lui Germain Houillon, son ami. Il aura comme adjoint Jeannine Caritey. Les cordons de l'escarcelle de l'Amicale seront tenus par Roger Tolusso, secondé par son épouse Françoise dont on connaît leur engagement dans le monde associatif. Le bureau est complété par deux vices présidents, Camille Plaisance (qui remplacera Marcel Boffy, comme porte-drapeau) et Christiane Gaume.

Le comité --- Quant au comité, il est composé par Arlette San-José, Marcel Piguet, André San-José, Jean-Jacques Parietti, Jean-Pierre Faivre (maitre de cérémonie), Serge Sergent, Alain Seguin, Paul Andréani et de trois assesseurs, Monique Verron, Émile Durcey, Claude Demenus. Vérifiés par André Tournier, et Jacques Collilieux, les comptes financiers seront présentés par Jean Wyrwas, trésorier sortant, qui a reçu le quitus de l'assemblée. Robert Caritey invita le conseil d'administration a se retrouver le 21 janvier pour attribuer les quartiers de Ronchamp, Champagney, Clairegoutte, Magny-Danigon, La Côte, Malbouhans et extérieurs aux responsables de secteurs chargés des relations avec les 252 adhérents que compte l'amicale des Houillères.

L'Amicale des Houillères redynamisée --- La première réunion de la nouvelle équipe élue à l'Amicale des Houillères de Ronchamp vient d'être consacrée à la répartition des secteurs aux responsables désignés. Leur mission consiste à entretenir et assurer une relation personnelle entre le bureau directeur et les anciens de la mine, descendants et amis dont le nombre de sympathisants se maintient à 250. Bien campé dans le rôle de président qui lui a confié le conseil d'administration, Robert Caritey a salué le travail réalisé par les précédents responsables qui, inlassablement ont mis tout leur cœur et leur compétence au rayonnement de l'Amicale. A l'image de Joseph Ogor et Jean Wyrwas, le poids des ans a entamé leur dynamisme et c'est pourquoi ces derniers ont fait appel aux jeunes, décidés à reprendre le flambeau, et la gestion d'une situation administrative et financière saine. Robert Caritey remercia les anciens piliers, Marcel Boffy et Georges Meyer, porte-drapeau, René Picard, Pierre Faivre, Jacques Jeanney, qui ont œuvré pour l'association. Il salua Georges Taiclet, le secrétaire, Mme et M. Tolusso, chargés de la trésorerie, concernant l'assemblée générale de l'Amicale fixée au 25 mars, Joseph Ogor est disposé à élaborer le compte-rendu d'activités 1999 et à évoquer les aspects de la mine et la vie des mineurs comme il sait si bien le faire. Point d'orgue de l'année: Sainte-Barbe qui sera fêtée en 2000, à Champagney.

Répartition des secteurs --- Voilà la liste des responsables qui seront chargés des secteurs de l'amicale : Camille Plaisance pour le Ban de Champagney, la Piotnaz, Frahier; Alain Seguin et Jean-Pierre Faivre pou Champagney-centre; Mme et M. San-José pour le secteur luron et Malbouhans; Serge Sergent et Monique Verron, pour Recologne, Magny-Danigon, la Côte et le club des ainés ; MM. Piguet et Burthey pour Clairegoutte; Christiane Gaume et Robert Caritey pour le Plain, Ronchamp et divers ; Mmes Clerc et Mathey, pour la Houillère, le puits 7, Le Rhien et la rue d'Amont ; André Tournier et Paul Andréani, pour Eboulet et le Morbier; M. et Mme Tolusso pour les extérieurs.

Robert Caritey Nouveau président Le nouveau Comité de l'amicale Hommage à Pheulpin Réunion du comité Hommage au cimetière
Dépôt de gerbe Exposition à la salle des fêtes Réception à la salle des fêtes Exposition Exposition à la salle des fêtes La plaque de l'amicale des houillères

Hommage à l'ancien délégué mineur, à l'occasion du centenaire de sa naissance (17/08/1900) --- Une importante délégation d'anciens mineurs et d'élus, entourés par la famille Pheulpin, a honoré la mémoire d'Alphonse, figure emblématique de la mine de Ronchamp. Le centenaire de sa naissance a été marqué au cimetière, au nom de l'amicale des Houillères par le dépôt d'une plaque par Raymond Massinger, maire de la commune accompagné par Jean Wyrwas. Le marbre symbolise la mine, représentée par une «gueule noire » tenant un pic et une lampe à l'entrée d'une galerie. Au nom de l'association qu'il préside, Robert Caritey remercia la famille Pheulpin d'avoir prêté son concours à cette cérémonie en marge de la fête de la Sainte-Barbe. Il a rendu un vibrant hommage à celui qui a consacré toute sa vie à la défense des mineurs en sa qualité de délégué, de maire et de conseiller général : « Le nom d'Alphonse Pheulpin restera gravé à jamais dans la mémoire collective », souligna Robert Caritey en évoquant les combats sociaux, s'attardant sur l'action qu'il mena lors de la fermeture des mines « destinée à maintenir l'outil de travail de nos pères et sauver ce qui pouvait l'être ». Cette journée fut également marquée à Ronchamp par le fleurissement de la plaque apposée sur le mur du musée Marcel Maulini et dédiée à la mine, «terre de l'humanité ». La délégation s'est ensuite rendue à la stèle d'Eboulet.

RETOUR MENU
Les Amis du Musée de la Mine◦◦◦◦◦◦◦◦Réalisation : Alain Banach◦◦◦◦◦◦◦◦Tous droits réservés◦◦◦◦◦◦◦◦Plan du site