Précédent | Galerie | Suivant

UNE FEUILLE D'ACANTHE EN MOSAÏQUE

Le 17 novembre 1990 une exposition originale était installée dans la vaste salle du puits Arthur de Buyer.Cet espace architectural a été inauguré ce samedi par les Directions régionales des affaires culturelles et du Musée des techniques et cultures comtoises, en présence d'une foule de connaisseurs, de personnalités et des élus de Magny d'Anigon et de Ronchamp. Il s'agit d'une gigantesque feuille d'acanthe, déployée à même le sol par Jacques Vieille, artiste, architecte, paysagiste, décorateur. Cet atelier désaffecté a été mis à disposition de l'association Unité mobile de Besançon, par M. Vialis. Sur une couche de charbon de bois, une mosaïque d'environ mille mètres carrés s'étale en noir et blanc, au pied d'une terrasse accessible par un escalier où, d'en haut, les visiteurs peuvent admirer la beauté et l'originalité du sujet. Pas moins de huit mille parpaings de béton ont été assemblés pour tisser cette œuvre, dont la trame s'interrompt par endroit, créant ainsi la silhouette en creux d'une feuille d'acanthe. La feuille d'acanthe est un motif ornemental très utilisé dans l'architecture grecque classique, l'architecture romaine, l'architecture romane, l'architecture néoclassique et l'architecture éclectique. Ce motif ornemental est inspiré des feuilles d'espèces méditerranéennes du genre Acanthus, qui ont des feuilles profondément découpées. Cet atelier éphémère est resté ouvert au public durant toute la semaine. Puis la mosaïque a été démontée.

Feuille d'acanthe