LE MÉMORIAL DE LA MINE

LA BORNE SEIGNEURIALE

Borne seigneuriale

Cette borne était plantée au nord du hameau de la Houillère sur la limite des deux communes (Ronchamp et Champagney). Elle faisait partie de la vingtaine de bornes répertoriées sur les limites communales au nord de Ronchamp et ont été dressées vers 1425. Elle délimitait les territoires de Ronchamp et de Champagney et portait le nom de Saint Desle (Jean). Depuis fort longtemps, deux propriétaires se partageaient ce territoire : les barons de Reinach possèdent la seigneurie de Ronchamp depuis le 16e siècle et l’Abbaye de Lure qui détient la seigneurie de Passavant (Champagney) depuis le 13e siècle. Sur chaque face sont gravées dans la pierre, les symboles des deux propriétaires avec d’un coté un blason représentant les barons de Reinach et de l’autre une crosse d’évêque représentant le Chapitre de Lure. Elle représente le symbole de la découverte du charbon de terre car elle était justement située au sommet du vallon, à proximité du lieu où fut découvert la houille vers 1750.

LE PROJET DU FUTUR MÉMORIAL

Plan du projet

C’est une structure circulaire centrée sur la borne seigneuriale dans laquelle seront disposés la représentation des 26 puits les plus importants du bassin houiller, sous la forme d’une petite pyramide surmontée d’un cube sur lequel est fixée une plaque en acier inoxydable et comportant le nom, la profondeur et la date du creusement de chaque puits. Les blasons (sculptés dans du grès rose des Vosges) des trois communes (Ronchamp, Champagney et Magny d’Anigon) sont disposés au sud de cette structure. Le tout sera entouré d’une rangée de rondins de béton ocre, qui rappelle les boisages en sapin.Ce projet, que j’ai présenté au Conseil Municipal, a été accepté à l’unanimité lors de la séance du mois d’octobre 2003.

LA RÉALISATION

Les travaux

En 2004, j’ai réalisé les 26 mini chevalements en béton, coulé dans trois moules en bois démontables. Les plaques indicatrices ont été réalisées dans de l’acier inoxydable et la gravure a été confiée à une entreprise spécialisée. Ensuite, ces plaques ont été scellées dans la tête des chevalements.Début mai 2005, les premiers travaux ont commencé avec le creusement des fouilles par les services techniques de la municipalité. Puis lors de notre traditionnelle journée ‘Nettoyage’, nous avons coulé le béton dans ces fouilles qui serviront de support de base aux futurs aménagements. Jusqu ‘au mois de septembre de très nombreuses journées ont été nécessaire pour assembler tous les éléments de ce puzzle ; scellement des pavés extérieurs et des rondins de béton ocre, pose des mini chevalements, nettoyage et remise en place de la borne, mise en place des schistes et des morceaux de charbon, fixation des trois blasons sur leurs supports par le sculpteur M. Bapka, etc. Ce Mémorial a coûté un peu plus de 5500 € dont 3000 € réglés par la municipalité de Ronchamp sous la forme d ’achat de matériels. Le reste a été payé par l'association avec l'aide des subventions des communes de Champagney et du Magny d'Anigon.

L'INAUGURATION

Inauguration

Le 24 septembre 2005, sous un chaud soleil, a eu lieu l’inauguration officielle en présence des élus, des membres d’association et d’un nombreux public. L’Amicale des Houillères de Ronchamp était également présente avec ses deux portes drapeaux. A cette occasion j’ai remis au Maire de Ronchamp, Raymond MASSINGER, une boite renfermant un morceau de charbon, dans lequel j’ai sculpté une clef. Cette clef est le symbole de l’appartenance de ce Mémorial, au patrimoine culturel municipal. Cette manifestation s'est poursuivie à la salle des Fêtes Georges Taiclet, où le verre de l'amitié était offert par la municipalité.

RETOUR

Les Amis du Musée de la Mine   -   Réalisation  Alain  Banach   -   Tous droits réservés   -  Plan du site